Demandez à Riot

Posez une question sur League of Legends ou Riot, et nous essaierons d'y répondre. Les réponses sont publiées un jeudi sur deux à 22h30 CET.

Que voulez-vous savoir ?

Un problème est survenu. Veuillez réessayer.

Merci d'avoir posé votre question !

Article suivant

Clash, préjugés et skins complexes

À la découverte des régions les moins tolérantes de Runeterra.

Bienvenue dans Demandez à Riot ! Vous avez une question ?

Cette semaine, nous allons parler de Clash, de la politique à Runeterra et des skins les plus complexes.

Q

Avez-vous du nouveau à propos du mode Clash ? Quand sera-t-il disponible pour tout le monde ?

R

Comme nous l’avons annoncé il y a quelques mois, le mode Clash a besoin d’être encore amélioré avant de pouvoir faire sa grande entrée. Nous avons fait des tests sur le PBE, et nous sommes en train de nous concentrer successivement sur chaque région afin de vérifier la qualité de nos ajustements. Si vous n’avez pas encore participé à un mini test de Clash, vous aurez bientôt l’occasion de le faire ! L’échelle des tests augmentera lorsque nous commencerons à travailler en priorité sur la stabilité du service.

Nous testons actuellement trois changements majeurs pour Clash : une phase d’analyse échelonnée, pour que toutes les parties ne commencent pas en même temps ; une révision du code, pour individualiser certains systèmes qui fonctionnent ensemble lors du lancement d’une partie ; et un outil de récupération d’urgence, qui nous permettra de prolonger ou d’annuler n’importe quelle phase du tournoi.

Nous avons déjà obtenu des résultats prometteurs, mais il faudra encore du temps avant que ce mode ne soit totalement prêt. En attendant, nous vous remercions de votre patience.

Stratège des communications, Systèmes méta
Q

Quel est le skin de League of Legends qui a été le plus difficile à créer ?

R

C’est une question complexe. Pour y répondre, il faut d’abord définir ce que l’on entend par « difficile ».

Voici quelques-unes des réponses possibles.

Le skin qui nous a pris le plus de temps à créer est Lux élémentaliste, avec ses formes, ses animations et ses effets visuels et sonores. Toutefois le concept de base n’a pas beaucoup changé depuis sa création. Nous savions ce que nous voulions, et nous y sommes arrivés !

Les récents skins K/DA sont peut-être ceux qui nous ont posé le plus de difficultés ces dernières années, à cause du temps qui a été nécessaire et du nombre de personnes qu’il a fallu mettre d’accord. Nous avons dû faire énormément de recherches, essayer beaucoup de designs différents et procéder à de très nombreuses révisions en fonction des commentaires que nous recevions. Au final, les illustrateurs (qui sont les véritables héros de cette histoire) ont créé 70 versions différentes pour obtenir un skin génial qui reste fidèle au genre. D’habitude, les skins à 1 350 RP nécessitent environ cinq itérations, alors oui, on peut dire que c’était difficile.

Producer, Personalization
Q

Existe-t-il des préjugés à Runeterra ? Quelles sont les pires régions ? Et les meilleures ?

R

Bien entendu, les préjugés existent à Runeterra. Comme dans notre monde, ils ont souvent pour origine la peur, la souffrance ou l’ignorance.

Avant d’être attaquée par Noxus, Ionia était (en majeure partie) une contrée paisible et harmonieuse. Ceux que les envahisseurs ont fait le plus souffrir sont devenus agressifs et ont abandonné un grand nombre de leurs traditions spirituelles pour pouvoir gérer les conflits auxquels ils faisaient face. Depuis la fin de la guerre, la province de Navori est réputée pour sa grande méfiance envers les personnes ne venant pas d’Ionia.

Et il n’y a pas qu’à Ionia qu’on a des raisons des détester les Noxiens ! Pour ceux qui ne font pas partie de l’empire, Noxus peut être perçu comme un oppresseur cruel, et de nombreuses nations indépendantes refusent de laisser des émissaires impériaux entrer sur leur territoire. Cependant, vu de l’intérieur, on peut dire que Noxus est l’une des rares sociétés véritablement méritocratiques et inclusives de Valoran, car les individus y sont jugés en fonction de leurs paroles et de leurs actions, et non de leur naissance ou de leur « destin ». N’importe quel habitant de Runeterra peut devenir noxien s’il accepte de servir l’empire avant tout.

Tous les Rakkorans de Targon s’accordent pour dire que la vie et la magie sont des cadeaux des cieux et des puissances qui y résident. Cependant, les Solaris, adeptes de la foi dominante, considèrent les Lunaris, qui vénèrent la lune, comme de méprisables hérétiques qui doivent être bannis ou tués. Et pourtant, aux yeux des autres, ces deux groupes semblent-ils si différents que ça ?

Et Demacia ? Ce doit être un endroit agréable, non ? On y respecte la justice, l’honnêteté et la loyauté envers la famille et le trône, et tout le monde participe à la défense du royaume contre les étrangers. Les individus dans le besoin peuvent facilement trouver la charité dans leur communauté… Mais pourquoi les mages et la magie leur déplaisent-ils tant ? Pourquoi ces choses sont-elles taboues ? Pour le savoir, il faut s’intéresser à l’histoire : après les Guerres runiques, cette société a été fondée par des réfugiés qui fuyaient la persécution de sorciers sans scrupules. Avec le temps, cette peur de la magie s’est inscrite dans la culture de Demacia.

Ainsi, on voit que même si toutes les régions et factions de ce monde imaginaire ont des qualités admirables, il n’y en a aucune qui pourrait être considérée comme « parfaite ».

Éditeur narratif en chef

Merci d'avoir lu le Demandez à Riot de cette semaine. Vous avez une question ?

Visitez la page Demandez à Riot et connectez-vous avec votre compte League of Legends. Jetez un œil aux choses à privilégier et à éviter, puis posez vos questions.

Nous vous promettons de lire toutes les questions, mais nous ne pouvons pas vous garantir des réponses systématiques. Il se peut que certaines questions n’aient pas leur place dans cette rubrique ou que les équipes de Riot y aient déjà répondu ailleurs. Cette rubrique n’est pas idéale pour annoncer le lancement de nouvelles fonctionnalités, par exemple, et nous évitons également d’aborder les problèmes dont nous avons déjà discuté en détail précédemment (mais nous pouvons clarifier certains points).

Cependant, nous restons toujours à l’écoute, alors continuez à nous poser vos questions. Nous nous assurerons qu’elles parviennent aux Rioters qui travaillent sur les thèmes qui vous intéressent.

Article suivant

assassins et chromas