Demandez à Riot

Posez une question sur League of Legends ou Riot, et nous essaierons d'y répondre. Les réponses sont publiées un jeudi sur deux à 22h30 CET.

Que voulez-vous savoir ?

Un problème est survenu. Veuillez réessayer.

Merci d'avoir posé votre question !

Article suivant

assassins et chromas

Et aussi : supprimer des champions du jeu et câliner Aurelion Sol.

Bienvenue dans Demandez à Riot ! Vous avez une question ?

Cette semaine, nous parlons des assassins, des chromas, de la suppression des champions du jeu et de ce que l’on ressent lorsqu’on câline un dragon de l’espace.

Q

Pourquoi pensez-vous que les assassins sont une classe correcte en termes de game design ? Chaque joueur devrait pouvoir avoir un impact, mais avec un assassin dans la partie, les chances de réussite de votre équipe reposent parfois uniquement sur lui. Par exemple, si un Rengar joue correctement, il peut tuer toute la ligne arrière des ennemis et porter son équipe jusqu’à la victoire. S’il est en retard, par contre, c’est comme si vous étiez 4 contre 5.

R

Les assassins sont une classe à risque, mais qui est fortement récompensée en cas de succès. Ils se situent à l’extrémité du spectre de l’effet boule de neige (et de son impact sur le jeu). C’est d’ailleurs certainement pour ça que les joueurs les apprécient autant ! Vous pouvez mener toute votre équipe à la victoire en maîtrisant votre champion, et c’est ce que recherchent un certain nombre de joueurs.

Dans League, et avec les assassins en particulier, nous ne sommes pas contre l’effet boule de neige, du moment qu’il n’annule pas tout le reste du gameplay. Par exemple, nous trouvons normal qu’au fur et à mesure qu’un assassin ennemi prend de l’avance, il devienne plus difficile de le contrer. En revanche, même s’il se retrouve à 5/0, vous et vos coéquipiers devez toujours être en mesure de l’éliminer. Si vous vous concentrez sur lui, utilisez vos contrôles de foule et vos sorts d’invocateur, vous devez être en mesure de tenir bon, même si vous êtes en retard dans la partie. D’un autre côté, nous pensons qu’un assassin avec 20/0 doit être capable de remporter la partie sans trop d’efforts : vous avez eu 20 chances de l’éliminer, et il s’en est sorti à chaque fois.

En résumé, nous pensons que les assassins sont une classe correcte dans League of Legends, du moment qu’il existe suffisamment de moyens de les contrer. Des changements aussi petits que la suppression du silence de Talon peuvent parfois vous laisser plus de chances de survivre.

Responsable de la conception des champions
Q

Avez-vous déjà pensé à supprimer un champion du jeu ? Peut-être avant que vous commenciez à retravailler entièrement certains champions ?

R

Nous n’avons jamais envisagé de supprimer un champion, et cela ne changera certainement jamais. Nous préférons mettre à jour les anciens champions les plus problématiques, par l’intermédiaire de petites refontes, ou de MVG complètes. Si nous retirions un champion, les joueurs auraient l’impression que leurs champions préférés vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, prête à fracasser tous les efforts qu’ils ont investis en eux jusqu’à présent, et ça n’est absolument pas notre objectif.

Producteur en chef de la création des champions
Q

Comment choisissez-vous les skins qui recevront des chromas ?

R

Pour nous, les chromas sont un moyen d’ajouter une touche nouvelle à un champion, et d’essayer de nouvelles combinaisons de couleurs qui vous permettront de vous exprimer de différente manière. En général, les chromas se limitent à des changements de textures sur le modèle, et nous ne modifions pas les particules ou les effets visuels. C’est pour ces raisons que certaines lignes de skins, comme PROJET, n’ont actuellement pas de chromas. Si nous prenons l’exemple de PROJET : Leona, on peut voir que la bordure jaune dépasse de son bouclier et de son épée d’origine, ce qui est également intégré dans ses attaques automatiques et ses compétences. Modifier les couleurs des textures de son modèle, sans corriger les particules, donnerait une impression vraiment étrange sur ce skin. Peut-être que nous travaillerons dessus à l’avenir, mais il n’y a aucune certitude à ce sujet.

Actuellement, nous essayons de sortir chaque nouveau skin avec des chromas, sauf pour les skins légendaires et ultimes (pour ces paliers, nous préférons plutôt nous concentrer sur l’expérience des joueurs). Les chromas permettent d’ajouter des options différentes pour chaque skin, mais avec les skins légendaires et ultimes, nous voulons offrir aux joueurs quelque chose qui va au-delà.

Mais qu’en est-il des chromas pour les anciens skins ? À l’origine, nous voulions cibler les anciens skins avec les chromas. Après avoir effectué quelques tests en 2018, nous avons vu que les chromas pour les anciens skins n’avaient pas l’impact que nous attendions, en comparaison avec les chromas pour les nouveaux skins. La différence était de l’ordre de 1:10. Nous voulons toujours ajouter des chromas pour les skins plus anciens lorsque l’occasion se présente (par exemple, lorsque nous sortons des skins d’une même ligne, comme c’était le cas récemment avec les skins dragonniers). Autrement, nous pensons réduire le nombre de chromas destinés à ces skins. Nous avons dernièrement essayé de sortir de nouveaux chromas en même temps que les mises à jour de champions (avec Mecha Aatrox ou encore Akali chasseuse de têtes), et nous attendons de voir les retombées.

Producteur en chef de la création des skins , Personnalisation
Q

Si on pouvait caresser Aurelion Sol, sa peau aurait quelle texture ?

R

Ses écailles sont comme les touches d’un piano : chacune produit un son unique, une mélodie qui se propage lorsque vous déplacez délicatement vos doigts sur sa longue queue, une musique saisissante qui ne vous sort plus de la tête. Quant à sa peau, elle est comme un miroir ; douce au toucher, et renfermant toute la profondeur de l’infinité. Puis il devient doux comme la soie, comme les boucles d’or de la petite sœur que l’on recoiffe avant qu’elle s’en aille à l’école. Puis il devient froid, glacial au toucher, si bien qu’il devient impossible de retirer sa main. Vous la laissez posée jusqu’à ce que la brûlure devienne insupportable, ineffaçable. Une sensation étrange perturbe le bout de vos doigts, un élément étrange, ancien, méconnu, comme les os que l’on retrouve sous des mètres de poussière. Il est râpeux comme le corail, liquide comme du métal en fusion. Il est ferme et moelleux à la fois, un peu visqueux, comme lorsque vous pincez votre langue entre vos deux doigts. Il laisse de la poussière d’étoiles sur vos mains, comme les Curly laissent sur vos doigts une preuve orange et poudreuse de leur existence, que seule votre culpabilité peut corroborer.

N’oubliez pas de le gratter sous le menton. À tous les coups, il agitera ses jambes dans tous les sens, quitte à friser le ridicule. Il a peut-être créé le cosmos, mais il ne peut pas résister à de bonnes grosses caresses sous le menton.

C’est qui le gentil chienchien ?

éditeur, R&D

Merci d'avoir lu le Demandez à Riot de cette semaine. Vous avez une question ?

Visitez la page Demandez à Riot et connectez-vous avec votre compte League of Legends. Jetez un œil aux choses à privilégier et à éviter, puis posez vos questions.

Nous vous promettons de lire toutes les questions, mais nous ne pouvons pas vous garantir des réponses systématiques. Il se peut que certaines questions n’aient pas leur place dans cette rubrique ou que les équipes de Riot y aient déjà répondu ailleurs. Cette rubrique n’est pas idéale pour annoncer le lancement de nouvelles fonctionnalités, par exemple, et nous évitons également d’aborder les problèmes dont nous avons déjà discuté en détail précédemment (mais nous pouvons clarifier certains points).

Cependant, nous restons toujours à l’écoute, alors continuez à nous poser vos questions. Nous nous assurerons qu’elles parviennent aux Rioters qui travaillent sur les thèmes qui vous intéressent.

Article suivant

édition classée